18 Jan, 2020
mercredi, 26 août 2015 20:33

Violences à la frontière de Jimani/Malpasse: un policier haïtien agressé Spécial

La frontière haïtienne de Malpasse La frontière haïtienne de Malpasse Photo: Archives du GARR

Une situation de tension  règne depuis le  25 août  2015 aux environs de 3hres 30 pm  à la frontière de Jimani/Malpasse, Ouest d’Haïti. Le  commerce binational a été paralysé. Les camions provenant de la République Dominicaine qui transportent au quotidien des produits divers vers Haïti n’ont pas pu traverser la frontière haïtienne de Malpasse.

Des tirs nourris ont été entendus, des jets de pierres, des tessons de bouteilles et du gaz lacrymogène ont été lancés, ce mercredi 26 août 2015, dans les deux directions de la frontière. Un ressortissant haïtien qui tentait de traverser la frontière dominicaine, aurait été lui aussi blessé par une pierre, selon les témoignages de plusieurs témoins.

A l’origine, le 25 août 2015,  un étudiant haïtien revenait de la République Dominicaine et venait tout juste de vérifier son document à la douane de Jimani. Un passeur dominicain qui voulait le rançonner, le suivait et l’exigeait de lui payer une taxe douanière de 2000 pesos. Ce que l’étudiant haïtien hésitait de faire.

Un policier haïtien qui accompagnait des agents de l’immigration haïtienne pour accueillir  un groupe de 28 personnes rapatriées le même jour a suggéré à l’étudiant de ne pas payer la somme réclamée. Furieux de la réaction du policier, un autre passeur dominicain qui était sur place, a lancé une pierre dans la direction de l’agent de la PNH. Un militaire dominicain du CESFRONT qui assistait aussi à l’incident lui a frappé au dos avec la crosse de son fusil.

Le policier victime dont l’identité n’a pas été révélée a été transportée d’urgence à un centre hospitalier de Fonds-Parisien, une localité de la commune de Ganthier, pour recevoir des soins médicaux que nécessitait son cas.

Cet événement a provoqué une vive tension depuis le 25 août à la frontière de Jimani/Malpasse. L’effectif des policiers haïtiens a été renforcé à Malpasse, ce mercredi, pour calmer la colère des citoyens (enes) de ladite zone frontalière.

Face à cette situation de tension qui n’est pas profitable aux deux peuples de l’île,  le GARR appelle les autorités haïtiennes et dominicaines à se mettre ensemble en vue de faire revenir rapidement la paix au niveau de ce point frontalier.

blog comments powered by Disqus
Dernière modification le jeudi, 27 août 2015 13:57

Media

blog comments powered by Disqus

Login Form



mobil porno rokettube porno video porno izle